Nine


 1978-1981, 5 volumes chez Shônen Sunday Comics. 3 Film TV et 1 Film cinéma

couverture du premier tome de NineCette série fut celle qui "démarra" la carrière d'Adachi. Il quitte les histoires courtes de Aa Seishun no Kôshien pour une histoire longue (5 volumes) mêlant remarquablement bien ses tendances shôjo et shônen. Le dessin souffre du style shôjo, où Adachi n'excelle pas suffisamment pour apparaître original, mais le scénario annonce toutes les tendances futures de l'auteur.
    Le Baseball a enfin une place à part et bénéficie d'une dramaturgie propre, il devient moins décoratif, au fur et à mesure que l'aspect shôjo se dissipe. Mais ceci ne se fait jamais au détriment de l'intrigue amoureuse. Cette intrigue n'a pas lieu autour d'un triangle amoureux, mais autour d'un "pentagone" amoureux, c'est pas moins de cinq personnes qui sont impliquées. L'intrigue est assez classique, mais quelques détails originaux traduisent la patte de l'auteur : la course entre Yukimi Yasuda et Jirô Yamanaka dans le volume 4, où ce dernier doit rattraper la première si elle veut oublier Katsuya pour lui, la compétition entre Yukimi et Yuri pour le coeur de Katsuya,etc... De petits épisodes, très intenses, où les sentiments sont suffisamment nuancés pour être vraisemblables. Comme d'habitude, jamais d'exagération chez Adachi.
    Hormis le manga, il existe trois films d'une heure suivant la série. Excepté la musique des années 80 qui a un peu vieilli, la série est très attachante, basée sur un scénario très solide. L'animation y est correcte pour un anime de cette période. Beaucoup d'humour et d'amour au programme donc. On notera quelques changements, comme celui du père de Katsuya, grand et moustachu dans les manga et enveloppé et myope dans la série, ou la disparition de quelques petits détails. Ainsi, on ne voit pas dans la série la scène où Eiji Karahashi tente de voler des sous-vêtements féminins pendus à une fenêtre, ni le moment ou Katsuya regardant son maillot mouillé, s'aperçoit que Yuri y a brodé leurs deux noms. Mais sinon, la série reste très fidèle au manga.

    Résumé :Karasawa Susumu et Niimi Katsuya du lycée de Seishu sont attirés dans le train par la présence d'une fille (Nakao Yuri) et de son camarade Eiji Karahashi (ex-joueur de baseball, suite à l'interdiction de son père). Présents au stade, les deux lycéens sont atterrés par la nullité de l'équipe. Eiji regarde, impuissant, la défaite, et Yuri quitte le stade en pleurant. Katsuya et Susumu se rendent compte qu'elle part en pleurant tristement. Susumu convainc son ami de quitter leur sports respectifs (le judo pour Susumu, le sprint pour Katsuya) pour faire gagner l'équipe et redonner le sourire à Yuri, Après un départ difficile, l'équipe renoue avec la victoire, aidés en cela par le retour de Eiji.
    Katsuya tombe amoureux de Yuri, et réciproquement, mais l'arrivée de deux nouveaux personnages compliquent la situation : Yasuda Yukimi, une sprinteuse tombe amoureuse de Katsuya, parce qu'il ressemble à son frère décédé ; Yamanaka Kentarô, un joueur de baseball réputé désire épouser Yuri. En même temps, le frère de Kentarô, Jirô, un voyou, s'exprimant mal, est attiré par Yukimi. Chacun des protagonistes devra démêler ses sentiments confus, avant de trouver son partenaire...
 

 retour vers Manga/Anime
 retour vers la page d'Erion
 retour vers l'index général
 retour vers Mitsuru Adachi



Pour toute remarque, suggestion ou autre, écrivez-moi : olivier.paquet@free.fr